En route pour les Jeux de la honte?

Publié le par JF le démocrate

Les J.O qui débuteront d'ici une bonne semaine seront-ils ceux de la HONTE?

Ce sera à coup sûr un grand rassemblement, j'allais écrire festif - mais que peut-il bien y avoir de festif dans la pratique de la compétition sportive à très haut niveau? -, pour toutes celles et tous ceux qui veulent en découdre  dans leur sport respectif avec les meilleurs athlètes de la planète. Certains préparent ce rendez-vous depuis plusieurs années, avec courage et acharnement. Les priver d'un tel rendez-vous serait manquer d'humanité...

J'ai déjà eu l'occasion de l'exprimer sur ce blog, et je réitère aujourd'hui: les états d'âme des sportifs de haut niveau, JE M'EN FOUS! Comme ça au moins c'est définitivement clair. Leur course aux médailles, au sponsoring juteux, ce n'est pas mon problème, comme je suppose aussi que ça n'est pas le problème de mes concitoyens. Ah... Bien sûr, il y a le spectacle, le rêve. On vient d'ailleurs d'en avoir un bel aperçu sur le tour de France qui s'est achevé dimanche. Les sportifs de haut niveau sont préparés tels des Formule 1, l'industrie automobile laissant la place à l'industrie pharmaceutique. Personnellement, depuis mon adolescence, j'ai pratiqué différents sports: le vélo qui est mon sport de base, la course à pieds jusqu'à ce que mes tendons m'enjoignent d'arrêter, et même la boxe anglaise durant un an, un sport très dur, pour le nez surtout. C'était à une époque où j'étais étudiant. Avec mon "binôme" d'alors, nous nous étions inscrits dans un club de boxe, ce qui nous permettait de régler nos différends (3 séances par semaine) de façon relativement "virile", mais saine car tout ceci se passait dans une bonne ambiance.

Aujourd'hui, point n'est question pour moi de me prendre de nouveaux coups sur le nez (j'ai encore en mémoire le souvenir traumatique d'un type - sympa de surcroît - qui s'appelait Jean-Michel et qui fort de sa technique de vrai boxeur adorait particulièrement mon nez), bien que de temps en temps j'aurais bien envie de frapper sur un sac d'entraînement, ... à moins que mon ex-binôme n'ait un jour envie de remettre les gants pour une séance "d'adultes", sans concession, mais en toute amitié.

Mon sport de base, c'est le vélo, que je pratique plus ou moins régulièrement ou plutôt même irrégulièrement depuis l'âge de 15 ans. On ne peut pas tromper les chiffres et les lois de la physique. Ainsi, si en tant que cyclosportif d'un niveau très moyen, je développe une puissance maximale aérobie de l'ordre de 220 à 250 Watts, je ne peux que demeurer prostré quand je constate les performances accomplies par nos élites professionnelles lors des étapes de montagne du Tour de France. Il est en effet communément admis que la puissance maximale aérobie (PMA) d'un cycliste amateur de niveau national est de l'ordre de 320 Watts (jusque là ça va encore), et celle d'un professionnel de haut niveau de l'ordre de 390 à 400 Watts. Tout ce qui est au-delà de 420 Watts étant censé être non accessible par un être humain normalement constitué ou pas. Faut-il rappeler que Lance Armstrong avait réussi, en trois ans à peine et par on ne sait quel miracle même si on peut quand même en avoir une petite idée, à faire passer sa PMA de 400 Watts à 500 Watts? Quant aux cyclistes actuels, ils continuent à flirter voire dépasser la barre des 450 Watts lors des montées de cols... Et le fléau du dopage n'est en aucun cas le domaine réservé du cyclisme.

Ces J.O ne m'inspirent donc rien de bon: J.O du DOPAGE, J.O de la CENSURE.

Car on le sait depuis ce jour: le gouvernement chinois a décidé de surveiller et de restreindre les accès à Internet. Entre sportifs dopés et informations subtilement filtrées par le gouvernement chinois, ces jeux olympiques seront sûrement ceux de la joie...

Et le Comité Olympique International dans tout ça? Il s'est fait rouler dans la farine et n'a plus qu'à dire amen, comme nombre des dirigeants de ce monde, notre Président de la République en premier.



Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
@ le grec: le principal, c'est que les records du monde ont commencé à tomber (voir la natation)... Place au spectacle ("show must go on!"), à la mondovision et à l'impression futile de joie et de bonne humeur.<br /> <br /> Pour le reste, nous sommes je crois bien d'accord quant aux extraordinaires capacités diplomatiques de notre Président: après s'être finalement complètement "couché" devant le gouvernement chinois, il est quand même stupéfiant de constater que la délégation française a été sifflée lors de la cérémonie d'ouverture. Sarkozy a au moins un mérite, celui de nous rappeler que la France ne pèse pas grand chose sur la scène internationale.
Répondre
L
et bien voilà sarkozy est surnommé en chine le "un coup je viens un coup je ne viens pas "le président véléitaire.La pire chose dans un rapport de force.Ce n'est plus de la bêtise c'est de l'incompétence .
Répondre
L
eh bien voilà l'échéance arrive.Pendant que nos médias se goberge des vacances du président et de ses "réformes"une des plus grands râtages de notre politique étrangère se met en place.Il conviendra de demander des comptes au ministre des affaires étrangères sur la façon dont a été menée cette affaire des JO depuis le passage de la flamme.L'exemple de l'allemagne , mérite d'être analysé.<br /> En un an la France a cassé son crédit diplomatique dans bien des domaines.
Répondre