Noël Forgeard et le bouclier fiscal

Publié le par JF le démocrate

Information extrêmement intéressante qu'a communiquée aujourd'hui M. Hirsch lors de la séance des questions aux gouvernement à l'Assemblée Nationale. Noël Forgeard, contrairement à ce que JM. Ayrault avait affirmé il y a peu, contribuera pour le RSA. Car Noël Forgeard n'est imposé qu'à 46% sur l'ensemble de ces revenus et de son patrimoine...

Voilà une information bien surprenante qu'il conviendrait de fouiller un peu plus avant. Comment quelqu'un qui a touché 8,5 millions d'euros d'indemnités de départ (le fameux golden parachute), et qui normalement doit percevoir 100.000 euros par mois de la part d'EADS, simplement au titre de sa "retraite chapeau", peut-il ne pas atteindre le seuil fatidique le conduisant à un seuil d'imposition justifiant de la mise en oeuvre du bouclier fiscal?

Va t-on découvrir là un nouveau scandale? Personnellement, j'aimerais en connaître un peu plus sur la feuille d'impôts de M. Forgeard. Ce n'est pas de la curiosité mal placée, mais simplement une interrogation je crois légitime au vu de comment N. Forgeard a déjà pu, tristement il faut bien le reconnaître après une superbe carrière d'industriel, s'illustrer dans un passé récent.

Si toutefois, tout était "clean" (c'est à dire moralement admissible) dans la situation fiscale de N. Forgeard, on pourrait alors se demander à qui est réellement destiné le bouclier fiscal. Pas à des RMIstes comme essaye de nous le faire croire un Eric Woerth, il ne faut quand même pas nous prendre pour des andouilles...

A des multi-milliardaires comme M. Bouygues, V. Bolloré ou A. Lagardère? Ceci contredirait l'esprit dans lequel le bouclier fiscal nous a été présenté, esprit (tout à fait défendable par ailleurs) selon lequel le produit du travail ne doit pas être imposé à plus de 50%. Vous en connaissez beaucoup vous des personnes qui gagnent plus d'argent par leur travail que le "retraité" N. Forgeard?

Bizzarrement, j'ai l'impression que Martin Hirsch a joué un peu avec le feu cet après-midi.

Publié dans Paysage politique

Commenter cet article