J'en rajoute une couche sur Michael...

Publié le par JF le démocrate

Désolé pour les fans décérébrés dont je me contrefiche, désolé pour le politiquement incorrect, mais à la suite de l'article du Nouvel Obs de ce jour, je tiens à en rajouter une couche sur la mort de M. Jackson, suite à mon précédent billet.

Car il y a vraiment des choses qui m'écoeurent...

Le talent artistique, je le lui reconnais volontiers, et d'ailleurs moi aussi j'étais fan dans les années 80.

Mais je voudrais quand même rappeler certaines choses et certains faits à propos de cet homme (ou de cet extra-terrestre, car je ne sais pas vraiment comment le définir en fait):

- "En 1993, son image de doux excentrique réfugié dans un ranch californien baptisé "Neverland" (en hommage à Peter Pan), avait volé en éclats avec une première plainte, celle d'un adolescent de 13 ans l'accusant d'attouchements. L'affaire s'était réglée à l'amiable contre versement de 23,3 millions de dollars." (source AOL).

- "Depuis son acquittement en Californie en 2005 au terme d'un retentissant procès pour attouchements sexuels sur mineur, Michael Jackson avait vécu quasiment retiré du monde." (Source AOL).

Et je ne parle même pas du port du masque, du bébé projeté tel un baigneur au-dessus du vide par-dessus un balcon, du blanchiment de la peau dans l'hypothèse où il serait dû à des interventions chirurgicales...

Mais dans quel monde vit-on?! On adule ce qui ressemble vraiment à un "taré" dangereux pour les enfants parce qu'il a fait de la bonne musique?!

Arrêtons les conneries, tout cela m'écoeure.

La seule réaction décente que j'ai pu lire est sans doute celle de F. Fillon, emprunte de subtilité et de sobriété: "S'il a affirmé ressentir "une grande émotion", François Fillon est resté plus prosaïque dans son hommage.
"J'étais surtout un admirateur de son succès. Quelqu'un qui a vendu 750 millions de disques, c'est unique dans l'histoire de la musique, dans l'histoire de la variété, de la diffusion de l'art.""(source le Monde).

J'ai de plus en plus tendance à croire que l'on est en train de banaliser la pédophilie, et ceci m'est tout bonnement insupportable.

Edit du 27/06/09: Je tiens à préciser que je n'affirme pas dans ce billet que M. Jackson était un pédophile. Car s'il y a eu procès retentissant, il n'y a pas eu condamnation. Mais chacun est en droit de se forger sa propre idée sur la personne. Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les raisons du procès et plus généralement sur la fache cachée de l'artiste, sur les sommes conséquentes offertes à des parents d'enfants ayant séjourné à Neverland, je conseille fortement la lecture de cet article de l'Express, datant de janvier 2005. Cette lecture change radicalement de l'angélisme qu'on veut attribuer au personnage aujourd'hui.

Publié dans Divers

Commenter cet article

Damien 30/06/2009 14:09

http://www.zescoop.com/news.php?id=1605

Lisez ça plutôt que le torchon de l'Express, si vous voulez vraiment vous forger une opinion plutôt que "d'avoir des doutes".

Joanny 28/06/2009 21:55

Ce qui me choque, c'est le profit financier que certains (médias, productions musicales, personnages politiques, etc) obtiennent sans scrupule de cette mort.

JF le démocrate 27/06/2009 13:18

@ Pierrick: j'affirme surtout qu'il s'agissait d'un "dangereux taré pour les enfants". Parce que tenir à bout de bras un nouveau-né au dessus du vide (et ça tout le monde l'a vu), il faut vraiment être taré pour faire ça...
Maintenant, je ne l'accuse pas de pédophilie, car il n'a effectivement jamais été condamné. Mais on a quand le même le droit d'avoir des doutes, non?

Pierrick 27/06/2009 13:07

Le problème est que tu affirmes des choses qui n'ont jamais été prouvées car il n'a pas été condamné. Même si on peut avoir des doutes il faut rester modéré ...

Françoise Boulanger 27/06/2009 12:37

Cher JF le généreux (autant que clairvoyant !), je te suis reconnaissante de ce billet intelligent lui !
Personnellement je n'ai jamais acheté un seul disque de ce personnage... Bien que j'aie écouté la musique avec un certain plaisir. Mais il existe des personnes sur notre planète qui ne me donnent pas vraiment envie d'en trop parler. De peur que la pollution augmente.
A moins que ce soit un point de départ pour une réflexion responsable. Là, oui il faut en effet parler de lui... Parce qu'il est la démonstration que l'argent achète TOUT. Nous vendons carrément notre âme au diable, lui qui sait comment passer pour un Dieu : en faisant briller des "or-dures".
Merci de prendre fermement position. :-)

Et comme le dit très justement Martine, cela occulte dangereusement des évènements autrement plus dramatiques.
Grosses bise à tous les deux.