J'ai honte pour la France

Publié le par JF le démocrate

J'ai honte de ce qui s'est passé entre 2002 et 2007: une guerre intestine, bien pire qu'une simple cohabitation, entre J. Chirac et D. de Villepin d'une part, N. Sarkozy et ses "sarkoboys" de l'autre.

 

J'ai honte que durant cette période tant d'énergie ait pu être déployée, au sein d'un même parti politique au pouvoir, pour simplement "tuer" l'autre, sur simple fond de querelles d'ambitions.

 

J'ai honte qu'un ministre de la République, apparemment le c... entre deux chaises, ait pu qualifier ces hommes d'hommes d'état dans un livre "acidulé" ménageant la chèvre et le chou.

 

J'ai honte que notre pays, c'est à dire que nous-mêmes, ayons pu être les victimes collatérales de tels agissements seulement régis par l'ambition personnelle mais sans aucun sens du service de l'Etat.

 

J'ai honte que des contrats de commission aient pu être stoppés par J. Chirac en 1995, créant de ce fait des tensions entre la France et le Pakistan, tout cela pour éviter - peut-être - qu'une infime partie de ses montants puisse alimenter la campagne électorale de son concurrent direct, pourtant membre de son propre camp.

 

J'ai honte que l'on découvre aujourd'hui, par les confessions de Z. Takieddine, qu'un gigantesque contrat d'armement avec l'Arabie Saoudite, dénommé MIKSA, ait pu nous échapper à l'époque. Ce contrat était apparemment négocié en direct et en cachette par le Ministre de l'Intérieur (N. Sarkozy), contre toute règle afférente au fonctionnement d'un quelconque état républicain. Et J. Chirac a mis un terme à ses négociations, par crainte de rétrocommissions, privant ainsi notre pays de je ne sais combien d'emplois, pourtant ô combien précieux.

 

J'ai honte de l'affaire baptisée Clearstream 2, qui a mobilisé des moyens judiciaires considérables, alors qu'il ne s'agissait que de simples "barbouzeries" entre ennemis bien décidés à s'accrocher à un "croc de boucher". J'ai même honte de ce procès en appel, qui une fois de plus aura mobilisé beaucoup d'énergie inutile, pour continuer à alimenter - toujours et toujours - ces mêmes luttes fratricides. Comme si la Justice, déjà débordée, n'avait que ça à faire que de s'immiscer dans des bagarres de préau.

 

J'ai honte de ce gâchis de compétences, uniquement orienté vers la satisfaction d'égos personnels, alors que la France est en si mauvaise posture.

 

J'ai honte que dans notre pays il n'y ait quasiment plus de vrais industriels, mais essentiellement des héritiers qui pour certains ne portent qu'un regard frisant l'obsession sur leur patrimoine, quitte à nous gratifier en guise de diversion, de leur relation avec des mannequins de 30 ans leur cadette.

 

Bref, vous l'aurez compris, j'ai honte de ce que la France est devenue depuis 2002, depuis ces luttes intestines entre J. Chirac, D. de Villepin et N. Sarkozy.

 

Alors, inutile je crois de vous dire que pour moi, N. Sarkozy et D. de Villepin, ainsi que leurs collaborateurs, sont désormais exclus de la vie politique française, qui vaut beaucoup mieux que le triste spectacle auquel ils nous ont hélas habitué. En tant que simple citoyen, jamais je ne voterai ni pour l'un, ni pour l'autre, ni pour un quelconque membre de leurs équipes.

 

Je ne cherche pas l'éthique absolue, mais j'en ai plus qu'assez de voir que certains s'assoient purement et simplement sur l'intérêt de l'Etat, pour se consacrer uniquement à leurs bagarres juste dignes d'une cour de récréation.

 

Un peu de renouvellement et de sang neuf ne nuiraient pas à notre pays en 2012.

Publié dans Paysage politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JF le démocrate 06/10/2011 20:47



@ Matthias


Très juste.


@ Oups


F. Bayrou est sûrement plus "neuf" que certains jeunes "pop" qui ont fait de Sarkozy et de Copé des modèles à copier, et qui assènent les "éléments de langage" de leurs ainés...



Oups 06/10/2011 13:16



F. Bayrou comme sang neuf...Il a été ministre sous les gouvernement Balladur et Juppé. Remarquez, comme il se rabiboche avec Sarkozy en ce moment, il finira peut-être aussi par en dire du bien
dans pas longtemps...Un portefeuille ministériel en vue en cas de désistement au second tour ?



Matthias 05/10/2011 22:14



Bon billet : effectivement tout cela est fort honteux... Tu t'en douteras le paragraphe sur l'effacement des industriels au profit d'héritiers rentiers m'a particulièrement interpellé... Triste
réalité et le pire c'est que le lobby de ces personnes a les oreilles de Bercy lorsqu'on voit les mesures fiscales votées... Un exemple ? L'allégement de l'ISF, conçu pour favoriser
principalement les patrimoines les plus importants (en substance substitution du barême progressif actuel par deux taux)... Difficile de ne pas s'interroger sur la pertinence de telles mesures
pour l'intérêt général... Honteux avez-vous dit ?



Hervé Torchet 05/10/2011 22:04



Très juste article. Bon, Bayrou n'a jamais trempé de près ni de loin dans ce genre d'affaires. Cela deviendra essntiel quand la diversité des choix de la présidentielle se sera resserrée sur peu
de personnalités, dont la sienne.



JF le démocrate 05/10/2011 19:58



@ Oups et Cath37


Le renouvellement, le sang neuf, c'est bien évidemment quelqu'un qui place l'intérêt de l'Etat au-dessus de tout. Ca changerait de la triste période que nous avons vécue.


Plusieurs candidats peuvent correspondre à ce profil. Pour le reste, je saurai définitivement pour qui je vais voter la veille des élections. La campagne n'est même pas commencée... Bien entendu,
si les élections devaient se dérouler demain, c'est bien pour Bayrou que je voterai. Maintenant, la campagne peut réserver tellement de surprises.