Mais ils ne s'arrêteront jamais les Sarkoboys?

Publié le par JF le démocrate

Le premier des Sarkoboys, l'homme trop pressé, est le plus virulent.

 

Cope.jpg

 

C'est le type qui un peu à l'instar d'Obélix semble être tombé dans la soupe politicienne quand il était tout petit. Il maîtrise tous les rouages de la "petite politique", de la tactique visant à dynamiter l'ennemi et il semble être en combat perpétuel. Ca ne vous rappelle personne? Tout comme son mentor, JF. Copé semble s'être dévoué - pour ne pas dire dévoyé - à ce jeu dernier cri qui consiste à se "castagner" continuellement avec les autres, à vouloir gagner à tout prix, contre les forces de la Nature s'il le faut, car l'homme n'a peur de rien...

 

Il y a quelques années, JF. Copé pouvait donner l'image d'un nouvel homme politique hors normes, doté d'une intelligence exceptionnelle, en capacité de devenir un vrai homme d'Etat. Mais qu'en est-il aujourd'hui?

 

JF. Copé est-il toujours un futur présidentiable, ou alors juste un nouveau Frédéric Lefèbvre - qu'on a toujours connu prompt à l'attaque à tout-va -, voire ... un nouveau Sarkozy?

 

Personnellement, je serais enclin à penser qu'à l'image de son mentor, JF. Copé est un nouveau Sarkozy, plus brillant de nature, plus sophistiqué dans ses relations avec les autres, sans doute plus radical aussi. Bref, tout le contraire d'un homme d'Etat. Au service de sa propre personne, ça j'arrive très bien à le concevoir, mais au service de l'Etat j'ai de plus en plus de mal à l'imaginer...

 

Que sont les élections dans la tête d'un type comme Copé? Une gêne incontournable dont on se passerait volontiers si c'était possible, non? Rappelons-nous comment il a pris la tête de l'UMP. En coupant celle de X. Bertrand puis en obtenant de son mentor le poste tant convoité, en le mettant au pied du mur. Où est le processus démocratique dans une telle nomination?

 

Depuis quelques temps, JF. Copé a visiblement un problème avec la démocratie. Que ce soit chez lui ou chez les autres. Sa dernière saillie à l'encontre des primaires socialistes donne une image assez étrange, pour ne pas dire inquiétante du bonhomme. Aller chercher artificiellement des poux chez les autres aussi en amont ne relève pas d'une exemplarité démocratique. On pourra dire tout ce qu'on veut sur Sarkozy, mais Sarkozy est quand même un démocrate et l'a toujours été. A Copé de montrer qu'il l'est également.

Publié dans Paysage politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JF le démocrate 21/06/2011 21:51



@ Mirabelle


Tu n'as sans doute par tort, vu que les ordres viennent d'en haut et qu'il n'y a pas que Copé qui ait donné dans ce registre. Celui qui me fait le plus marrer c'est Guéant: d'un côté, il n'y a
pas de problème pour le ministère de l'Intérieur, mais d'un autre il y a un problème pour Guéant... On est au sommet du ridicule.


En attendant, il n'y a pas eu d'après ce que j'ai pu lire, le moindre vote des adhérents UMP depuis 2002. Et ils sont encore quelques cons à payer leur cotisation?!



Mirabelle 21/06/2011 20:00



Bof ! je ne crois pas ... par contre, ils se sont trouvés, c'est certain !



JF le démocrate 20/06/2011 23:25



@ Mirabelle


Je te rassure, je suis en pleine forme! Mais pour l'avenir, il y en a juste un que je crains plus que l'autre...



Mirabelle 20/06/2011 20:19



sarkozy démocrate ? non mais tu es fatigué JF !


nos politiques sont tout sauf des démocrates, et surtout pas sarko !