Mais y en a marre de la bipolarisation!

Publié le par JF le démocrate

Y en a vraiment marre dans ce pays de toujours entendre parler des mêmes!

 

L'élection présidentielle, depuis 1962, se déroule au suffrage universel avec deux tours. Cela a été décidé par référendum, suite à proposition de ce référendum au peuple français par le Général de Gaulle.

 

Deux tours. Ca veut dire qu'il y en a un premier puis un second.

 

Deux tours. Ca veut dire qu'il y en a un premier qui ne compte pas pour du beurre, puis un second. Vous remarquerez au passage que j'ai beaucoup appris suite au débat d'il y a quelques jours entre JF. Copé et F. Hollande (même si je n'en suis encore qu'au stade de l'entrainement et de l'apprentissage).

 

Deux tours (tout comme une centrale fermée et une seule!). Deux tours et non pas un seul tour.

 

Puisqu'il y a deux tours, pourquoi est-ce que les médias se concentrent sur la bipolarisation droite-gauche, c'est à dire sur le duel Hollande-Sarkozy? Ca, c'est un éventuel deuxième tour, mais ça n'est pas le premier...

 

Pourquoi est-ce que les les médias ne se concentrent pas sur ce qui est le plus proche, à savoir le premier tour, plutôt que sur leur projection de ce que sera "leur" second tour, à savoir un duel convenu entre Sarkozy et Hollande? Pourquoi anticiper le second tour avant le premier?! Pourquoi un candidat qui ne ferait ni partie de la droite traditionnelle, ni de la gauche traditionnelle ne pourrait pas être au second tour?! Les sondages..., mais ce sont les médias qui font en grande partie les sondages... Ce sont eux qui influencent les sondages. Ce n'est pas moi avec mon petit blog sans audience (50 à 100 visiteurs par jour) qui vais faire les sondages, ce sont les grands médias qui influencent les sondages. En particulier les médias télévisés. Le plus gros blog centriste, c'est celui de mon ami l'Hérétique. Mais l'Hérétique il fait quoi? 1000 à 2000 visites par jour? Très beau score pour un blogueur, mais que peut-il faire face à une émission de TV qui fait 5 millions de téléspectateurs (il paraît que Y. Barthès a offert hier ou aujourd'hui, je ne sais pas, du miel pour ne pas dire une gelée royale à N. Sarkozy en se faisant manipuler comme le dernier des abrutis, mais j'y reviendrai) ou à des journaux qui tirent à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires? Il ne peut rien faire. Une fois de plus, l'élection présidentielle se jouera sur la base des médias télévisés et sur la presse écrite.

 

Or, que pouvons-nous lire aujourd'hui dans la presse écrite?

 

Nouvel obs: Attaques tous azimuts de Sarkozy contre Hollande; Hollande veut réenchanter le rêve européen

 

Libération: Sarkozy pillonne Hollande; Mélenchon fait un tabac chez les parents d'élèves FCPE (Oui, Mélenchon c'est la réserve de voix gauchistes pour Hollande); Hollande: je ne serai pas seul en Europe.

 

Le Point: La charge de Sarkozy contre Hollande; Hollande pour une Europe solidaire et sociale.

 

L'Express: Hollande: servir la France, servir l'Europe; Sarkozy matraque Hollande et agite le spectre de 1981; Merkel vexée par la volte-face de Sarkozy.

 

Le Monde: Hollande reçoit le soutien des sociaux-démocrates européens; Sarkozy accuse Hollande de ne pas respecter les Français.

 

Le Figaro: Nicolas Sarkozy dénonce le cynisme de François Hollande; François Hollande veut briser la sainte-alliance liguée contre lui; A ajaccio, Marine Le Pen vante l'âme corse (Oui, Marine Le Pen c'est la réserve de voix d'extrême droite pour Sarkozy).

 

Il ne faut pas croire que je me suis livré à un travail inutile, ça m'a pris du temps d'établir tous ces liens et je ne l'ai pas fait pour rien. Je voulais seulement vous démontrer un fait: c'est que les principaux médias de presse écrite ne jurent que par une chose: la bipolarisation de la vie politique française. Peut-être n'en font-ils que le constat? Peut-être que la "source" de cette bipolarisation vient de la TV?! Je ne sais pas, mais le constat est clair.

 

Je remarque quand même une chose: c'est qu'entre les articles de ce jour de Libération et du Figaro, il y a une symétrie remarquable: Mélenchon (extrême gauche) d'une part, Le Pen (extrême droite) d'autre part. Et forcément, je ne peux que me poser une question:

 

Est-ce qu'on nous prend pour d'authentiques couillons au point que même les médias de presse écrite veulent nous priver du 1er tour des présidentielles?!

Publié dans Paysage politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Berthe 18/03/2012 05:46


Je constate comme vous la  bipolarisation de la vie politique.


Malheureusement elle est effective et rien ne sert de la dénoncer.


Un argument peut-être pourrait-être celui-ci


L'état c'est vous comme moi, si vous ne faites rien pour lui , il ne fera rien pour vous. Votez à
droite ou à gauche ne changera rien surtout si vous espérez que voter pour tel ou tel camp vous abstient d'un effort individuel.


Pour faire plus simple il faut stopper l'idée que le peuple adhèrent par conviction. Ca c'est de votre ressort
et du mien et de beaucoup d'autre  et nous avons cette chance....


Le peuple (et ce n'est pas péjoratif dans mes propos) désire s'assimuler à un idéal collectif.


je vais être plus basic encore


- tu est capable de faire un effort


- oui


- dans ce cas vote pour moi


- ok 


 


Au plaisir JF