Mohamed Merah n'est pas un héros

Publié le par JF le démocrate

Selon la tradition djihadiste, Mohamed Merah est mort en martyr, victime d'un "cop-suicide". C'est ce qu'il pouvait espérer de mieux dans son esprit dérangé, c'est ce que ces immondes organisations terroristes qui se revendiquent d'Al Qaida pouvaient espérer de mieux.

 

Bien sûr, si on avait pu le prendre vivant, c'aurait été le mieux. Mais cela n'a pas été possible vue la détermination du bonhomme.

 

Le RAID a été exemplaire durant son intervention, trop exemplaire peut-être. On ne pourra jamais dire que les policiers du RAID n'ont pas tout fait pour attraper vivant ce malade mental endoctriné jusqu'à la moëlle. Rendez-vous compte, il paraît que ce matin environ 300 balles ont été tirées, dont "seulement" une quarantaine par le terroriste. Ca veut dire que 250 balles du RAID ont soit échoué dans les murs (ce qui peut arriver), soit dans les bras ou les jambes de Mohamed Merah, soit dans son gilet pare balle. Ca veut dire aussi que durant cette intervention qui a duré 5 minutes à peu près, les policiers du RAID, qui sont vraiment à saluer pour leur dévouement, et bien qu'ils se soient fait tirer dessus à feu nourri, n'ont jamais essayé de neutraliser définitivement celui qui a encore blessé deux de nos policiers d'élite. Jamais il n'ont visé la tête, et vu le niveau de compétence et d'entraînement des bonhommes, s'ils avaient eu carte blanche, inutile de dire que tout cela aurait pu être très vite réglé.

 

Le RAID est exemplaire, parce qu'apparemment ses policiers sont capables de suivre de façon aveugle, parfois contre toute raison, des ordres figés qui ne leur laissent aucune liberté tactique hors celle de se faire tirer dessus sans même pouvoir risposter mortellement.

 

Il a quand même fallu que notre terroriste sorte de son appartement et risque de tuer d'autres policiers, voire de s'enfuir, pour qu'enfin une balle létale lui soit administrée en pleine tête.

 

On va dire que cette opération est un demi-succès et un demi-échec. Ce que j'en retiendrai, c'est qu'on n'a pas laissé aux hommes du RAID la capacité d'appréciation de la dangerosité d'une situation en temps réel, comme ils sont habitués à le faire. Parce que leur rôle, c'est aussi ça, et en aucun cas de simplement se laisser tirer dessus.

 

Pour le reste, Mohamed Merah n'est aucunement un héros. Il n'est pas un résistant non plus. On n'est pas un héros, on n'est pas un résistant quand on tue froidement des enfants de 3 ans pour le plus jeune. Quand on fait demi-tour pour les achever. Mohamed Merah était un monstre, c'est le seul qualificatif qui lui convient.

 

A personnalité de nature visiblement psychopathe, s'est ajouté un endoctrinement visiblement très fort. C'est probablement la conjonction entre personnalité gravement pathologique et endoctrinement meurtrier qui crée des monstres tels que Mohamed Merah.

 

En ce sens, je trouve que les mesures annoncées par N. Sarkozy sont de bon sens: voir ce qui se passe dans les prisons, là où peut-être l'endoctrinement commence, rendre pénalement répréhensible les séjours dans ces fâmeux camps d'entraînement au djihad, où visiblement on transforme des individus psychologiquement fragiles en bêtes immondes.

 

Pour une fois, je ne critiquerai pas N. Sarkozy: nous n'avons pas connu d'action terroriste en France depuis de nombreuses années. Et les mesures annoncées sont les bonnes.

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article