Politisation de l'usage du cannabis, l'overdose est proche

Publié le par JF le démocrate

La lecture de la version papier de La Voix du Nord de ce jour, un authentique torchon journal pour "beaufs" avec ses 5 pages consacrées au courses de cheveaux et 5 autres (au moins) aux actualités sportives, m'a donné des hauts-le-coeur aujourd'hui. En cause, la rubrique dite judiciaire où l'on retrouve une partie des condamnations prononcées par le tribunal correctionnel de Dunkerque.

 

Pas marrant le tribunal correctionnel de Dunkerque, à moins qu'il n'y ait là-bas que des juges totalement déconnectés de la réalité de notre société... Ainsi, aujourd'hui, j'ai pu y lire qu'un individu a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour détention - tenez-vous bien - de 0,62 g (admirez la précision) de résine de cannabis et de 1,5 g de "speed" (je ne sais pas ce que c'est, je suppose que ce sont des amphétamines ou quelque chose de ce style).

 

0,62 gramme de cannabis, pour le coup vraiment ça m'épate. 3 mois avec sursis pour ce fait gravissime, ça m'épate encore plus, même si selon le journal l'individu (un jeune de 22 ans) avait déjà été condamné pour des faits de vol.

 

Que des policiers, alors que la région dunkerquoise comporte un taux de délinquance de plus en plus en plus élevé et un nombre d'agressions aux personnes en évolution croissante, puissent passer leur temps à fouiller les chaussettes (car c'est dans les chaussettes qu'on a retrouvé ce maigre butin) d'un type qui avait jeté sur la voie publique une cigarette qui semblait bizarre, je trouve que c'est plus qu'inquiétant, c'en devient vraiment affolant. Tout le monde le sait dans la région, il y a dans certaines villes de la banlieue dunkerquoise des trafics de haut vol, de plus en plus d'armes lourdes qui y circulent (qui n'a pas son fusil à pompe de nos jours dans certaines de ces villes?!) et visiblement, alors que la Police et la Justice sont en sous-effectif, on va chasser le consommateur qui détient sur lui 0,62 gramme de cannabis...

 

J'imagine qu'il a fallu au moins deux policiers pour l'attraper, au moins deux pour l'interroger, un procureur et un juge pour le procès. Tout ça pour 0,62 gramme de cannabis et une valeur marchande d'au plus 5 euros... Ah j'oubliais, il a bien fallu au moins un policier et une balance de très haute précision pour déterminer l'exactitude au centième de gramme près d'une telle masse.

 

J'ose espérer que l'interpellation s'est déroulée avant les présidentielles, du temps où la Police devait faire du chiffre à tout prix et non pas plus récemment. Quant au jugement rendu par le tribunal de Dunkerque, no comment... Visiblement le tribunal de Dunkerque n'a rien d'autre à se mettre sous la dent.

 

Ce tout répressif absurde, pour des pacotilles, montre bien dans le cas présent ses limites. La politisation de la sécurité, en tombant dans une facilité extrême depuis que N. Sarkozy l'avait prise en charge, également. Tout ça pourquoi? Pour rassurer des personnes âgées, qui lisent régulièrement La Voix du Nord, qui pensent que fumer un joint est quasi-criminel. Pour gagner des élections tout simplement, ce qui le cas échéant a plutôt été un échec.

 

Et pendant ce temps d'autres trafics se développent. A Lille-sud, le cannabis n'existe quasiment plus, la mode est à l'héroïne et à la cocaïne (Lille-sud est devenu un véritable supermarché de l'héroïne et de la cocaïne), mais les trafics sont tellement bien organisés que la Police n'arrive pas à les démanteler (vu dans un reportage diffusé sur Direct 8). Pourtant l'héroïne, d'après ce que l'on m'a toujours dit, c'est mortel au sens propre...

 

Il serait peut-être plus que temps de tenir un vrai débat sociétal sur la dépénalisation du cannabis, un débat sociétal et non pas politicien. Personnellement, je suis contre la dépénalisation car je crois qu'il faut conserver des interdits afin de protéger notre jeunesse. Mais des peines de prison - même si c'est avec sursis - pour la détention de 0,62 gramme de cannabis je ne peux pas en tant que citoyen, qui en a fumé quand il était plus jeune, tolérer. Même si c'est une question de génération, quand beaucoup parmi nos plus âgés ne font pas de distinction entre cannabis, héroïne et vol de sac à main. Même si les plus âgés sont majoritairement les électeurs dans notre pays. Même et surtout d'ailleurs parce que je connais des quadras plutôt "réacs" qui n'ont jamais fumé un joint de leur vie, qui sont prêts à mettre en taule toute personne qui détient... 0,62 gramme de cannabis, alors que ça ne les gêne pas de s'enfiler 10 pastis d'affilée avant de tranquillement reprendre le volant de leur voiture (dans le Nord, ça picole dur, je peux vous le garantir).

 

Un peu d'intelligence ne nuirait pas à notre société. Sinon, bientôt on passera pour être le pays le plus demeuré d'Europe. Voir comment ça se passe en Allemagne par exemple. Il me semble que le stade d'évolution de la société y est bien supérieur.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 23/07/2012 23:17


Plus rien à faire du blabla de la franchouaise en fin de vie...


C'était joliment joué, le tableau made in Germany, suis pdlol!


sans amertume aucune, dslée JF je crains que vous ne vous sentiez très seul désormais, ainsi va la vie.


"E BELLA LA VITA"

JF le démocrate 23/07/2012 01:52


@ Françoise: je suis content que tu sois en phase avec moi. Face à un vrai problème de société, face aussi à un grave danger pour notre jeunesse, je crois qu'il faut tout sauf politiser. L'UMP et
EELV politisent et c'est dommage... Les Allemands ont pris plus de recul sans pour autant dépénaliser, mais sans pour autant non plus chercher la voie de l'interpellation facile.

Françoise Boulanger 22/07/2012 11:24


Excellente analyse, JF ! Pleinement d'accord avec toi. C'est vrai que l'attitude de l'Allemagne sur ce sujet est tout à fait sensée. Allez, j'ose un jeu de mots : "Que la France en prenne de
la graine !"