Qu'on arrête de comparer Bayrou avec Le Pen!

Publié le par JF le démocrate

S'il est bien une comparaison totalement inepte, c'est celle de F. Bayrou avec M. Le Pen.

 

Je ne sais pas d'où vient cette mise en parallèle, si ses origines sont purement politiciennes ou s'il s'agit d'une idée - pour le coup très déplacée - de certains médias.

 

On connaissait déjà le "Le Pen de gauche", à savoir Mélenchon, eh bien maintenant il y a aussi le "Le Pen du Centre".

 

En gros, tout ce qui sort du traditionnel clivage droite-gauche, c'est à dire en l'état UMP-PS, tout ce qui se voudrait constituer une troisième voie pour notre pays, c'est du Le Pen... La troisième voie est donc unique et en conséquence, Le Pen, Bayrou ou Mélenchon, c'est du pareil au même. Il est sûr qu'avec une réflexion de cette profondeur, le débat démocratique risque d'en être considérablement enrichi...

 

J'ai assisté ce jour au premier meeting de campagne de F. Bayrou, à Dunkerque. Ce dernier a rappelé une partie de l'article 2 de notre constitution: "gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple", tout en réfutant l'utilisation inappropriée - puisque ce mot est devenu une insulte - du terme "populiste".

 

Il a raison Bayrou, savoir écouter et entendre le peuple, ce qui est la pire des choses pour certaines "castes", est totalement dans l'esprit de notre constitution, celle voulue par le Général de Gaulle en 1958, un de Gaulle premier "populiste" de la Vème République!

 

Le peuple, et surtout son vote en avril prochain, ferait-il peur à ce point à certains? On peut prévoir que sauf à modifier en catastrophe notre mode de scrutin pour l'élection présidentielle, il n'y a pas que des amis du Fouquet's ou des bobos parisiens qui se rendront aux urnes dans environ cent jours. Il y a aussi des "petits", mais des censeurs voudraient bien qu'on ne puisse pas leur parler. Et Bayrou entend bien s'adresser à eux, puisqu'il a le terrible travers de vouloir s'adresser à tout le monde...

 

Pour le reste, je peux vous assurer que je n'ai vu ce soir aucune comparaison possible ou même imaginable entre F. Bayrou et M. Le Pen.

Publié dans Mouvement Démocrate

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oups 24/01/2012 08:17


Malgré que je ne soit pas Bayrouiste, je pense que l'on pourra se retrouver sur plusieurs points :o)

JF le démocrate 23/01/2012 22:16


@ Oups


F. Bayrou n'est plus "aux manettes" du pouvoir depuis maintenant un certain temps. Il aurait pu être ministre, voire premier ministre durant le dernier quinquennat. Il l'a refusé, de façon à
rester totalement indépendant pour l'élection de 2012.


Par ailleurs, je suis bien d'accord avec vous pour dire que la TVA est l'impôt le plus injuste qui soit, puisqu'il taxe de façon égale tout le monde, quelque soit son revenu. Vouloir augmenter la
TVA, de 1,5 à 2 points, ce n'est bien évidemment pas pour le coup faire preuve de sincérité. Peut-être juste de réalisme, diront certains. En revanche, la sincérité, c'est oser annoncer quelque
chose d'aussi pénalisant avant les élections et non pas juste après...


Pour le reste, la TVA sur la restauration, ce taux réduit qui n'a quasiment rien donné de concret hors augmenter notre déficit budgétaire, j'espère bien que Bayrou reviendra totalement dessus, ce
que Sarkozy, malgré les résultats assez pitoyables de cette mesure, s'est refusé à faire.

Oups 23/01/2012 09:50


Vous avez raison, nous rentrons dans une période ou les stratégies des divers candidats s'affronteront. Je ne sais pas si Hollande louvoie. Je crois qu'il garde simplement des "munitions" pour la
suite à tort ou à raison. En ce qui concer F. Bayrou, ce qui me surprend, c'est qu'il se déclare aussi comme le candidat "anti-système" et se présente un peu en homme "neuf" en dehors de toute
idéologie. Je ne retracerai pas sa carrière politique, vous devez la connaitre mieux que moi, mais je ne pense pas qu'il soit un homme neuf et en dehors du système qu'il a souvent accompagné.
Parler de système UMPS n'est pas crédible. Dans notre pays le paysage politique s'étend de l'extrème gauche à l'extrème droite. Le bipartisme n'existe pas chez nous et c'est bien comme ça. Il est
comme bien d'autres un vieux routard de la politique. Augmenter la TVA, une preuve de sincérité ? La TVA est l'impot le plus injuste qui puisse exister. Je m'explique; moins vous avez de revenus,
plus vous payez. Un smicard paiera la TVA sur tout son revenu, car il dépensera ses 1200 euros. Quelqu'un qui peut epargner grace à un salaire plus élevé, ne paiera que sur la partie qu'il
depensera.Pour moi, augmenter la TVA globalement est une mesure simple qui rapporte, mais qui n'est pas courageuse et surtout pas équitable. En matiere de TVA, si il y a une mesure à prendre,
c'est la rétablir, peut-être de manière progressive, dans la restauration et en veillant à limiter dans ce secteur de l'inflation des prix que ne manquera pas d'appliquer les professionnels du
secteur à contrario de la baisse promise avec la TVA à 5.5%.


 


 

JF le démocrate 21/01/2012 04:28


@ Oups


Bien sûr, tous les candidats s'adressent au peuple. Ce qui est logique, et ce qui rend certains amalgames - réunis sous le qualificatif de "populisme" - totalement grotesques.


Maintenant sur le plan de la sincérité, autant répondre en toute franchise: oui, je considère que Bayrou est plus franc que d'autres candidats, parce qu'au moins il onse dire la vérité sur le
diagnostic. Il ose proposer, comme l'a indiqué Mirabelle, 1,5 à 2 points de hausse de TVA... Ca, c'est clairement de la sincérité et de la franchise.


Après, nous sommes à moins de cent jours de la présidentielle: ce sont des "commandos" qui vont s'affronter contre "commandos". La sincérité risque d'en prendre un coup, devant l'objectif qui est
de gagner. Ceci est vrai autant pour Bayrou que pour tous les autres.


Hollande est-il sincère, quand il louvoie continuellement, notamment vis-à-vis de ses promesses déjà ancinennes (et un peu démagos) faites pour gagner les primaires socialistes?!

JF le démocrate 21/01/2012 03:45


@ Mirabelle


Tu sais bien que nos concitoyens ne se font aucune illusion, sauf à les prendre pour bien plus bêtes qu'ils ne sont. Ils sont tous conscients du poids de la dette, depuis que cela fait des mois
qu'on leur rabâche (le gouvernement sortant) qu'il faut diminuer les dépenses publiques, etc... Ils savent que c'est la rigueur qui les attend, même si certains (voire tous) ne souhaitent pas
prononcer ce mot. Alors, tu crois que 1,5 à 2 points de TVA en plus ça va leur paraître surnaturel?!


Bises. JF