C'est François Bayrou qui énonce les vraies idées de la campagne

Publié le par JF le démocrate

Qu'on le veuille ou non, que ça plaise ou non, c'est bel et bien F. Bayrou qui insufle à cette campagne ses seules vraies idées pour la France.

 

Le Fabriqué en France, ça vient d'où? La problématique de la réindustrialisation de notre territoire, ça vient de qui? Sans Bayrou, Sarkozy et Hollande s'en ... ficheraient ou quoi?! Ce ne serait pas un thème de campagne, pourtant ce thème est ô combien lié au chômage...

 

A la place de ça, on aurait juste droit à la polémique sur la viande Halal, et croyez bien que - en tant que défenseur des animaux -, ça ne me fait pas plaisir de savoir que je mange 30% de viande qui a été égorgée vivante. Clairement, ça ne me plait pas, mais je crois que le traitement de ce problème (parce qu'il y a vraiment un problème), doit intervenir après l'élection présidentielle et ne pas servir de prétexte pour ceux qui veulent "dérouter" la prochaine présidentielle vers des thèmes quand même secondaires, même si la focalisation sur ces thèmes les arrange.

 

Ce soir N. Sarkozy a assuré qu'il comptait instiller une dose de proportionnelle à l'Assemblée Nationale, à hauteur de 10 à 15%. Pourquoi ne l'a t-il pas fait avant d'ailleurs? Il y a quelques jours, F. Hollande faisait la même proposition. Mais pourquoi le PS ne l'avait pas fait avant?

 

Il a fallu que ce soit une fois de plus F. Bayrou qui s'y colle dans sa proposition de référendum sur les institutions, dont l'instauration d'une dose de proportionnelle à l'Assemblée, ne constitue d'ailleurs qu'une mesure.

 

A force de copier-coller, on va finir par croire que ni Sarkozy, ni Hollande, ni tout leur staff (parce qu'ils sont nombreux à L'UMP et au PS...) n'ont aucune vraie idée constructive pour notre pays.

 

A ce jeu de copier-coller, tout le monde risque de s'y perdre, et il va falloir faire un peu comme  l'Hérétique déposer une espèce de label "made in Bayrou". Il faudra aussi en toute objectivité, que des journalistes - en particulier des journalistes TV -, rappellent de qui vient ces idées qui soudain deviennent évidentes et consensuelles. Mais des idées auxquelles on n'avait jamais pensé auparavant. A moins qu'on n'ait jamais voulu y penser auparavant, ce qui est une autre possibilité.


Méfiez-vous des contrefaçons... Méfiez-vous de ceux qui copient les idées des autres. Souvent, c'est juste parce qu'ils n'en ont pas eux-mêmes.

Publié dans Mouvement Démocrate

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JF le démocrate 10/03/2012 00:07


@ Françoise: la bipolarisation est assurément un énorme problème dans notre pays. On a eu beau dire que depuis la chute du bloc de l'est, cette bipolarisation n'a plus lieu d'être, elle est
malgré tout artificiellement entretenue. Par le PS et l'UMP bien sûr, pour des raisons de "business électoral" qu'on comprend aisément. Par les médias aussi, peut-être effectivement du fait des
intérêts financiers qui les soutiennent.


La situation est tellement ridicule, cette bipolarisation doit tellement être artificiellement entretenue, qu'on se rend compte qu'aujourd'hui Sarkozy court après M. Le Pen et F. Hollande court
après JL. Mélenchon... Où se situe l'intérêt de la France là-dedans?

Françoise Boulanger 08/03/2012 03:28


Comme d'habitude, JF, tu as parfaitement analysé l'arnaque ! Et j'avoue que la complicité flagrante de la plupart des journalistes me révulse. Il suffirait pourtant que deux ou trois
medias influents le mettent en avant pour que tous les autres en fassent autant. Nous avons là une belle preuve de l'emprise due à l'argent. Dans le privé ce sont les grands groupes et donc la
droite. Dans le public ce sont les fonctionnaires ou les contrats assimilés et donc plutôt la gauche. Et voilà comment on musèle les libertés individuelles. En faisant croire qu'on ne peut
être que dans un des camps prédéfinis. Sous peine de perdre son emploi si l'on ose s'exprimer et surtout de ne plus jamais en retrouver.


Rien ne vaut l'indépendance d'esprit.